Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Notre-Dame de la Lys
Paroisse Notre-Dame du PartageHalluin, Bousbecque et Linselles
menu

Ensemble, nous avons manifesté la PAIX, le 22 avril 2018

Une année pour la paix... nos paroisses ont participé à la rencontre internationale pour la Paix.
1918 - 2018: 100 ans, après une chaîne pour la paix 

Une trentaine de personnes des 2 paroisses Notre-Dame du Partage et Notre Dame de la Lys en pèlerinage pour la paix...

Échange, convivialité joyeuse dans ce bus qui nous amène à Souchez : village du Pas-de-Calais du nom du ruisseau qui traverse la vallée située entre Vimy et Notre-Dame de Lorette.

Souchez qui a vu mourir 17 000 jeunes en 2 jours de l'année 1915

Le bénévole du village qui nous conduisait avait entendu que l'eau du ruisseau en était rouge de sang...

17 000 parmi les 600 000 tués de toutes nationalités sur ce front de guerre 14-18

Et nous, 30 parmi les 3 000 personnes qui se sont données la main pour appeler la paix pour que cela ne recommence plus.

30 et 3 000 c'est peu mais nous étions porteurs de tous ceux qui souhaitent cette paix, porteurs de toute l'espérance du monde, porteurs de la bonne nouvelle de l'amour vainqueur sur la mort

La chaîne humaine, main dans la main s'est ajustée en fin de matinée depuis Vimy jusqu'à Souchez

Après un repas tiré du sac notre bus nous a conduit à Lorette rendre hommage aux soldats morts pour leur pays.

Journée mêlée de gravité, de convivialité et surtout porteuse du rameau d'olivier annonçant à Noé que la terre revit... 

En conclusion, les 3 diocèses Lille-Arras-Cambrai nous proposent cet appel pour une paix juste :

"Enfin, c'est chaque jour, dans nos relations sociales, qu'une culture de paix doit être diffusée : au sein de nos familles, de nos écoles, de nos communautés, de nos entreprises, de nos villes et de nos villages. Au cœur des tensions et des inimitiés, nous pouvons apprendre à soigner nos blessures intérieures et à développer les ressources d'une non-violence active. Le chantier est immense. Il est de la responsabilité de toutes nos organisations."

Philippe et Pascale Zeltz

origine du projet

Qui ne s'est jamais arrêté devant un des nombreux cimetières militaires qui jalonnent le territoire ? De la frontière belge à la Manche, chaque nation engagée dans le conflit et chaque commune victime de la guerre possèdent un point commun : le souvenir des pères, fils et frères partis sur le front et qui ne sont - pour la plupart - jamais rentrés chez eux !

A l'origine, une association (Centenaire pour la paix) créée en 2014 dans le but de promouvoir et soutenir les initiatives de commémorations dans une perspective d'éducation à la paix et de compréhension de l'impact historique et culturel de ce conflit. De ces manifestations, elle en tire une réflexion qui nourrit l'émergence d'un nouveau projet : comment les commémorations nous permettent-elles d'affronter les défis de la paix d'aujourd'hui ? Comment la paix se construit ? Comment se maintient-elle ?

En partant de ce constat, et au vue de l'actualité des dernières années, l'association Centenaire pour la paix choisit alors de monter un projet en proposant des parcours d'initiation à la paix par des manifestations diverses qui se tiendront à partir du mois d'août 2017 et se termineront par un grand rassemblement international en avril 2018 : le projet Faites la paix est en marche...


Il y a 100 ans, des nations diverses ont été impliquées dans la Grande Guerre, aujourd'hui rassemblons de nouveau pour chercher ensemble les chemins vers une paix juste.

Bien que soutenu par des associations, mouvements pour la paix et des partenaires internationaux, ce projet n'est pas uniquement celui de l'association, mais appartient à tous, et surtout à vous !


La paix se construit ensemble, et son maintien est un défi quotidien, où chacun tient un rôle et une responsabilité pour notre monde d'aujourd'hui et celui que nous laisserons demain.