Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Notre-Dame de la Lys
Paroisse Notre-Dame du PartageHalluin, Bousbecque et Linselles
menu

En Avent vers Noël, quelques pistes concrètes

Quelques pistes pour nous recentrer sur l’Essentiel !

L’Avent, ce temps de préparation aux fêtes de Noël…
L’Avent, ce temps qui peut nous faire rêver, nous rappelant l’enfance. Ce beau rêve blanc…
L’Avent, ce temps qui peut nous faire creuser la tête pour savoir quoi faire pour le repas de Noël, pour savoir quoi offrir à nos proches…
L’Avent, ce temps qui passe si vite, les lumières des rues plein les yeux….
L’Avent, …  STOP !

Recentrons-nous sur l’Essentiel !

L’Avent, ce temps de préparation à la fête de Noël, à la venue du Fils de Dieu fait Homme !
L’Avent, ce temps qui nous est donné non pas pour rêver mais pour Espérer !
L’Avent, ce temps où nous sommes invités à nous creuser la tête pour savoir comment préparer notre cœur à la venue du Seigneur.
L’Avent, ce temps si court mais si précieux qui nous est donné comme un cadeau pour accueillir LE Cadeau de Dieu.
Alors en Avent vers Noël !

Voici quelques idées d’ingrédients pour vivre cette marche vers Noël 
Pour un Noël spirituel 

– En vivant une méditation de la Parole quotidienne : chaque jour je prends le temps de lire et méditer l’Evangile du jour, ces cadeaux de l’Eglise offerts quotidiennement avec une progression pour méditer sur le mystère de l’incarnation…

– En vivant une retraite à la maison :

Avec les frères dominicains de Lille : aventdanslaville.org
Avec la famille ignatienne : ndweb.org
Avec les Carmes : carmes-paris.org

 – En prenant le temps de vivre le sacrement de la réconciliation. Je peux prendre contact avec le prêtre de ma paroisse, de mon mouvement, de mon aumônerie et lui confier mon désir d’accueillir le pardon de Dieu pour moi dans ma vie.

Pour un Noël solidaire 

En choisissant une action pour mieux rencontrer celui qui est né pauvre au milieu des pauvres…

– Je peux essayer de me dépasser en osant une parole envers un collègue, un membre de ma famille avec lequel j’avais plus de mal, une personne dans la rue, une voisine qui est seule…
– En visitant une personne à l’hôpital
– En reprenant contact avec une personne à qui j’aurais aimé demander pardon…
– En prenant le temps de poser un petit geste qui me permet de m’ouvrir et d’aller vers plus de vie : dire bonjour, sourire, oser une parole, apprendre à dire non, respecter une parole donnée…

En assurant un service auprès d’une œuvre de solidarité (les petits frères de pauvres ; un cado pour un charclo et plein d’autres initiatives)

Pour un Noël tourné vers l’évangélisation…

Noël est une formidable occasion pour l’annonce de l’Evangile.

Peut-être le temps de l’Avent peut être l’occasion de voir comment au cours de notre repas de famille de Noël nous laisserons une place à celui qui doit être au centre de notre fête.

Peut-être ce temps peut nous être donné pour souhaiter à nos collègues, nos amis, etc., non pas une « bonne fête de Noël » mais une « bonne fête de la Nativité ».

Peut-être l’occasion d’ouvrir et de témoigner dans nos églises auprès des personnes qui viennent « voir » la crèche et les accompagner dans une démarche de prière devant la crèche.