Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisse Notre-Dame de la Lys
Paroisse Notre-Dame du PartageHalluin, Bousbecque et Linselles
menu

Paroisse Notre-Dame de la Lys Paroisse Notre-Dame du partage

Eglises d'Halluin, Bousbecque et Linselles
Edito
Le Carême : du temps pour nous interroger sur l’essentiel.

Mercredi prochain, nous allons entrer dans le temps du Carême. C’est 40 jours qui nous sont donnés par le Seigneur. Un temps précieux pour vivre autrement que d’habitude, un temps à ne pas « gaspiller », un temps pour nous centrer sur l’essentiel.

C’est bien cet essentiel qu’il nous faut découvrir ou redécouvrir dans notre vie personnelle. Dans ce mot « essentiel », nous trouvons le mot « sens ». Un mot fondamental dans notre existence humaine. Quel est le sens de ma vie ? Dans quel sens est-ce que je veux avancer ? Qu’est-ce qui le fait vivre en vérité ? Qu’est-ce qui est prioritaire ? Ces questions nous habitent peut-être depuis longtemps. Elles peuvent apparaître en pleine lumière au cours de ces 40 jours offerts par le Seigneur. N’ayons pas peur de chercher en nous-même nos réponses à ces questions. 

Que nous propose Jésus pour y parvenir ? Trois chemins intimement liés, que nous découvrons dans l’Évangile selon St Matthieu (chapitre 6) : la prière, le jeûne et le partage.

- La prière est respiration pour notre coeur. Elle est une rencontre personnelle avec Jésus-Christ, fondée sur l’amour réciproque. Je L’écoute et Il m’écoute.

- Le jeûne m’aide à grandir dans la liberté vis-à-vis des biens matériels. Ainsi, je peux me centrer sur l’essentiel.

- Le partage est sortie de moi-même, ouverture à l’autre, rencontre avec la personne dans une situation de fragilité en vue de répondre à ses besoins fondamentaux.

« A l’exemple de notre Maître, nous les chrétiens, nous sommes appelés à regarder la misère de nos frères, à la toucher, à la prendre en nous et à œuvrer concrètement pour la soulager. La misère ne coïncide pas avec la pauvreté : la misère est la pauvreté sans confiance, sans solidarité, sans espérance. » : Pape FRANCOIS.

Fort de ce cheminement personnel et avec d’autres chrétiens, notre joie sera grande au jour de Pâques d’offrir au Christ un cœur renouvelé, rayonnant et disponible à Son action dans notre vie.

Bonne route avec les chrétiens ! 

Que la joie de Pâques nous gagne pleinement !

 

Abbé Jean-Marie ATMEARE

curé des paroisses N.D du Partage et N.D de la Lys

Par Dorothée BESEME at 12/02/2018 20:45 |
 
Actualités

Album photos
Consulter l'album (53 photos )
Album photos Home
Consulter l'album (60 photos )
Newsletter